NEW-YORK



“ Nougayork “    Claude  Nougaro spacer “ New-York USA“    Serge Gainsbourg spacer  “ J’ai rêvé New York “ Yves Simon
spacer

spacer

spacer

spacer

Dès l’aréogare
J’ai senti le choc
Un souffle barbare 
Un remous hard-rock
Dès l’aréogare 
J’ai changé d’époque  
Come on ! ça démarre Sur les starting-blocks…  

J’ai vu New York, New York USA
J’ai vu New York, New York USA
J’ai jamais rien vu d’eau
J’ai jamais rien vu d’aussi haut  
Oh, c’est haut, c’est haut New York
New York USA

J’ai rêvé New York, New York City sur Hudson
Babylone, tu te shootes et tu rêves
Babylone, tu fumes trop et tu crèves.
Babylone, tu exploseras sur un graffiti de New York !
Quand il pleut des cordes- tu roules en Ford
Si tu veux faire mac- roule en Cadillac
Si tu veux faire chic- roule en Buick
Si tu Rockfeller- roule en Chrysler…

spacer

New York

spacer spacer spacer

Impressionnant d’y être après l’avoir vue dans tant de films. Images, clichés devenant réalité.
C’est grand, c’est haut, c’est beau !
 
Cité se reflétant dans les eaux du fleuve Hudson mais toujours centrée sur ses blocks.
Ville d’architecture, de toutes les époques, de tous les styles. The Empire State Building domine encore après la disparition des Twins au Ground Zero. Emouvant chantier de huit hectares où l’avenir se reconstruit. La Liberty Tour est la plus avancée. Elle fera combien de mètres de haut ?

Ville optimiste, énergique, vibrante, fatigante…
La palette des gris y est magnifique. Tous les gris y sont représentés et la couleur explose à Times Square. Toutes les couleurs du monde clignotant sur d’immenses écrans. Ville cinématographique.
C’est une pile électrique où la nouveauté peut s’afficher à chaque instant. New York bouge sans cesse, jour et nuit. De nouveaux quartiers apparaissent au nord de Greenwich Village. Des boutiques de luxe et des restaurants tendances remplacent les grossistes en viande.

Ville de contrastes, la richesse et la pauvreté s’y côtoient.
Les beaux immeubles autour de Central Park avec leurs concierges en uniformes et les chauffeurs de taxi et serveurs payés au pourboire. Une galerie d’Art de Soho devient la chambre à coucher d’un sans domicile qui lit dans la rue à la lumière des néons.
Central Park, immense tâche verte au cœur de la ville qui permet de se ressourcer et d’échapper à la ville trépidante. Respiration à «  Strawberry Fields » où la mémoire de John Lennon est présente. Des musiciens continuent de jouer «  Imagine » en face du Dakota building.

La solitude doit y être immense.
De la rue les ciels sont blancs, le ciel se reflétant sur le verre des immeubles.
New York, ville trépidante, ville du Jazz.
Big Apple, la grosse pomme dont se nourrissent les émigrants venant des quatre coins de la planète, avec l’espoir de la réussite. Tout est possible : the American Dream.
 
New York, c’est grand !


Chantal Rouxel - février 2011